« "Les militants PS choisiront entre l'ancien et le nouveau" | Accueil | "Royal est la plus légitime à la tête du PS" »

05 septembre 2008

Commentaires

goalexandre

bonjour

je me bats pour l'unitee de tous les socialistes car au final nous aurons besoin de tous et toutes et de plus l'ideal socialiste ne prone t il pas la fraternitée et l'amitiée??

nous devons donc donner l'exemple

merci monsieur peillon d'etre ce que vous etes et je suis trés fier d'appartenir a la même famille de pensée que vous et segolene
continuez vous avez tout mon soutien

goalexandre
militant ps et DA

Michel CLAUDE - ANGERS

Bonjour,

Je suis adhérent du PS à Angers, nous nous étions salué à la salle de l’oratoire à la Rochelle – Nous avons apprécié ta prestation sur France 2, ce jour – enfin, une vision, un souffle qui entraîne au-delà des cacophonies actuelles du PS.

Nous sommes derrière Ségolène et tu es à nos yeux, un maillon essentiel de l’avancée de nouvelles idées, dans notre vieux parti.

Cordialement

Michel CLAUDE

abadinte

Je me demande comment Jacques Delors a pris sa catégorisation en chrétien social. Michel Rocard serait-il protestant social? Et Pierre Mendès-France juif social?

Moi qui pensais bêtement qu'ils étaient tous socialistes. Des Socialistes de la 2e gauche réformiste, pragmatique qui sont liés dans leur combat aux syndicats réformistes tels que la CFDT. Des Socialistes dont les idées sont en train de gagner même si certains veulent dépasser cette 2e voie pour une 3e voie aux côté d'un François Bayrou.

lektrice (mon pseudo)

Bonjour V Peillon
Votre "invitation" lancée à F Bayrou, pour lever les hypocrisies, tant au PS qu'au Modem me semble une excellente initiative.
Lors des présidentielles 2007, Bayrou et les siens donnaient souvent l'exemple de l'Allemagne qui pratique depuis longtemps une "grande coalition" avant de gouverner le pays.
La balle est dans le camp de F Bayrou, cette fois : c'est à lui qu'il revient de "faire un pas vers les socialistes", gage de sa bonne foi.

Chris

http://www.profencampagne.com/

Juste un petit passage pour faire connaitre mon blog... Il traite d'éducation et soutient Ségolène Royal

Amitiés

Chris

Pékin moyen

"Le socialisme démocratique et républicain sera l’avenir de la France, à condition qu’il se modernise"

Dans cette phrase que vous avez prononcé, il n'y a qu'une chose qui me gêne beaucoup c'est le "sera".
Il est grand temps de conjuguer au présent, nous avons besoin d'hommes de réflexion mais aussi d'action.
Alors c'est pour quand ce nouveau mouvement" Mouvement Socialiste et Répulicain" fédérant MRC, PC, gauche du PS et Segolénistes?
En Allemagne, Die Linke atteint maintenant 15% contre 20% au SPD ...leur retour d'expérience devrait faire réfléchir nos stratèges, non?!

J.Charles

Bonjour M. Peillon,
J'ai beaucoup apprécié cette interview dans son ensemble, malheureusement, jusqu’à cette réponse à la dernière question qui vous repositionne paradoxalement derrière ces lignes que vous semblez vouloir dépasser.
En fait vous souhaitez sans doute qu'elles soient dépassées seulement par les autres et en l'occurrence par F.Bayrou pour qu'il rejoigne VOTRE ligne. C'est oublié les sacrifices politiques qu’il a fait, et c’est surtout mal comprendre sa démarche, celle des adhérents du MoDem, et sans doute celle des Français en 2012.
Les grecques considéraient que la politique était une science qui devait servir à imaginer le régime idéal, or ces fameuses lignes que vous hésitez à repasser et que finalement à la fin de votre interview vous renforcez, sont celles qui sclérose les idées et les axes de progrès de notre république et l'empêche de devenir une véritable démocratie...
Démocratie, Liberté, Egalité, Fraternité, c'est pour ces valeurs qu'il faut briser ces lignes.
Bien cordialement.

"J’ai gardé en moi les questions dont on fait le deuil quand on veut s'inscrire dans la culture, et celles qu'on oublie quand on veut s'inscrire dans la société. C'est là sans doute mon enfance et mon adolescence prolongées" Edgard Morin

Pékin moyen

Sur un tout autre sujet, mais néanmoins sensible, jeudi soir, Rue89 publiait le témoignage d’Hervé Eon, manifestant contrarié et riverain installé en Mayenne.
Hervé Eon est aujourd’hui pousuivi pour avoir voulu brandir une pancarte intitulée « Casse toi pov’con » au passage de Nicolas Sarkozy à Laval, le 28 août.

A lire sur le lien suivant:

http://www.rue89.com/explicateur/outrage-a-sarkozy-faut-il-passer-par-les-tribunaux?page=1#commentaires

Qu'en pensez-vous?

Pékin moyen

Que pensez-vous du dernier appel de J-P Chevènement et de M-N Leinemann?

Pékin moyen

Constat et analyse pertinentes.

Seule question: Bayrou à Saint Raphael aurait-il entendu des voix dont la vôtre auquel cas vous auriez été un catalyseur, ou alors, auriez-vous pressenti que ce même Bayrou ne pouvait plus s'affranchir de l'arithmétique électorale pour exister?

Robert Brugerolles

Bonjour à tous!

La question posée par Marie-France, dans son commentaire,"Pourquoi F Bayrou n'a pas ouvert un vrai dialogue et une véritable union entre les 2 tours des élections ??? la main etait déja tendue me semble t-il"?, m'amène à lui répondre franchement.

C'est vrai qu'il y a eu des non-dits!

A mon avis, comme je l'ai déjà expliqué, le MoDem veut se situer au "centre d'une alliance". Il avait le PS à sa gauche, mais, à sa droite, Nicolas Sarkozy a fait main base sur presque tout les hommes politiques à l'exception de ceux du Front national (il a même attiré des personnalités du PS!).

La question est donc, plutôt: "pourquoi François Bayrou a-t-il laissé tant de politiques du centre droit se jeter dans les bras de l'UMP?"

La réponse à cette nouvelle question est, peut-être, obscure. Cependant, chacun peut donner son point de vue là-dessus.

Pour ma part, je pense que, maintenant, il n'y a plus de temps à perdre dans ces discussions académiques et que, le plus important, c'est de tenter d'ouvrir des négociations de manière transparente.

La démocratie y gagnerait et bien des sujets troubles seraient clarifiés.

Le MoDem marchera-t-il dans cette dynamique?
Il est certainement trop tôt pour le dire.

En tout cas, voyez-vous autre chose, actuellement, pour "faire bouger les lignes"?

Bien amicalement

Robert Brugerolles
MoDem 06

Marie France

Pourquoi F Bayrou n'a pas ouvert un vrai dialogue et une véritable union entre les 2 tours des élections ??? la main etait déja tendue me semble t-il !
J'espère qu'en 2012 nous aurons plus de chance !
Cordialement.

Robert Brugerolles

Chers amis démocrates bonjour!

La proposition de Vincent Peillon mérite de l'attention. Je suis la troisième tête de liste aux élections départementales du MoDem 06 (celle qui n'a finalement pas été retenue http://listecoherencedemocrate.hautetfort.com/ ), et je trouve que le PS et le MoDem ont besoin tous les deux d'une nouvelle dynamique. Ceux qui ne veulent pas le voir, dans chacun de ces partis, sont des adeptes de la politique de l'autruche qui ne donnera rien de constructif.

La position préconisée par Vincent Peillon est donc, la plus pragmatique et celle qui pourra vraiment « faire bouger les lignes » suivant le souhait formulé par François Bayrou. Pour ma part, je pense que le clivage, aujourd'hui, doit se faire entre démocrates et non démocrates. Le parti socialiste fait des efforts remarquables pour développer la démocratie. Il doit être félicité pour cela et non critiqué comme le font certains. J'ajoute, cependant, que, à ma connaissance, la politique du MoDem, ce n'est pas « ni droite, ni gauche » mais ouverture à droite et à gauche.

Pour que la proposition de Vincent Peillon soit véritablement féconde, il faut, par conséquent, ajouter à l'union des volontaires de gauche avec le MoDem, une union avec les volontaires de droite.

Cela serait une politique démocrate cohérente!
D'accord?

Robert Brugerolles
Troisième tête de liste aux élections départementales internes du
MoDem 06
robertbbrugerolles@free.fr
coherencedemocrate@free.fr
http://listecoherencedemocrate.hautetfort.com/

****** Le blog fortement
démocrate! ******

gilles74

Contribution de Ségolène ROYAL


Après plus d'une année de réflexions et de travail il semble bien que l'e'x candidate malheureuse du parti socialiste en 2007 ait tiré les enseignements de sa défaite passée.

La contribution qu'elle propose (lien ci dessous) n'est pas habituelle, elle se place d'entrée dans les faiblesses inhérentes au parti socialiste à savoir son manque de projet alternatif à la politique actuellement menée par le Gouvernement de Monsieur François FILLON.

Contrairement aux autres elle imprime son terrain, elle ne fait pas de tactique comme disent les militaires, ce qui se traduit par la manoeuvre à effectuer dans le terrain où ils se trouvent, mais elle aborde cette réunion d'été préparatoire au Congrés de REIMS avec une véritable stratégie, c'est à dire la manière d'atteindre les objectifs lointains qui seuls conditionneront la victoire aux présidentielles de 2012.

Sa démarche stratégique la place donc d'entrée au dessus des querelles partisanes et tacticienes, seul le fond doit à son avis être privilégié.

Se plaçant dans une autre dimension que ses concurrents plus pragmatiques en apparence et donc plus tactitiens, sa hauteur de vue comme François MITTERAND en son temps ne pourra que l'imposer comme seule capable non seulement d'être la candidate de son parti mais avant tout comme initiatrice de la véritable rupture dogmatique de son parti et plus encore de la gauche Française.

Il ne faut pas être devin pour pouvoir affirmer que ce travail de synthèse, la consistance des propositions enfin faîtes, marquera le parti socialiste et plus encore la gauche Française.

La lecture de ses propositions cohérentes, marque enfin le rejet des doctrines marxistes en économie, même si elle ne l'écrit pas encore, les attendus et les propositions surtout condamnent les résultats des économies planifiées.

La politique sociale ne peut se mener qu'avec des moyens suffisants, c'est donc tout naturellement dans la phase qui suit les créations de richesses que sa vision équitable de la société pourra alors devenir une réalité.

Sa conviction d'axer notre avenir sur le développement durable de nos PME traduit une véritable compréhension des possibilités d'avenir de notre pays.

le rejet de la politique actuellement inefficace en la matière tranche avec le discours tenu et la réalité qui est faite à nos petites entreprises qui représentent plus de 96% du total du tissus de nos entreprises (moins de 20 salariés avec 93% qui comptent moins de 9 salariés)

L'idée multe fois développée sur ce blog et tant d'autres de reprendre une proposition de la résistance, avec 25 ou 30% du capital de toute entreprise accordée au salariés et leur entrée de droit à tous les conseils d'administration, compense certes l'axiome de reconnaître le bien fondée du capitalisme et de l'économie de marché tout en associant les salariés par une véritable participation aux bénéfices mais aussi aux décisions de leurs entreprises.

Il manque encore sans doute la reconnaissance d'erreurs passées commises par les divers gouvernements socialistes, en ce qui concerne l'organisation de l'état et les recrutements pléthoriques réalisés après 1982, cela viendra d'autant qu'aucune déflation réaliste ne peut s'envisager comme nous l'expliquons sur ce blog sans la création des 8 millions d'emplois nécessaires dans le privé et prioritairement au sein des PME qui de fait deviendront une priorité nationale.

Se situant existentiellement à gauche comme leader, elle n'exclue pas une main tendue au centre droit et au centre gauche qui représentent les seules conditions arithmétiques de la victoire en 2012 mais sans doute avant lors des élections de 2009, de 2010 et de 2011.

Seuls les programmes et des propositions acceptables enfin par tous créeront demain les conditions d'alliances sans récuser pour chacun ses convictions profondes.

Cette CONTRIBUTION novatrice fera sans aucun doute l'objet de multiples critiques, mais la cohérence du texte proposé et les améliorations qui seront portées avec la méthode participative qu'elle avait instaurée sous l'ironie non seulement de ses adversaires mais plus encore de nombreux ringards du PS aménera de nombreux électeurs potentiels à comprendre et qui sait à adhérer à son projet.

Il ne reste que 4 ans, soyons assurés que cette proposition deviendra le coeur des critiques, Ségolène ROYAL aura déjà gagner son pari en imposant son terrain et ses idées tant à gauche que dans le pays.


http://congresutileetserein.com/files/Combattre_et_proposer_contribution_segolene_royal.pdf

Ecrit par : gilles74 | 30.08.2008

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

AGENDA

Organisations

  • Site officiel du Parlement européen
    Parti Socialiste Européen (PSE)
    Groupe socialiste au Parlement européen